Manifestes

ART DE L’EXTREME / GEST ART

Ce manifeste, qui se veut l’expression d’un courant artistique, est un écrit fondateur condensé ; il est issu, initialement, du dialogue, à Paris Saint Germain Des Prés, face à l’École d’Architecture, de deux plasticiens méditerranéens, fin 2 000, sur des problématiques touchant au Vital et sur des Territoires où opère l’Authenticité.

Les expériences personnelles de certains artistes font que leurs œuvres sont marquées du sceau de la « limite ». Ceci peut concerner la douleur, la souffrance, la misère matérielle ou morale, une crise spirituelle grave… .
Les exemples abondent: Vincent VAN GOGH, UTRILLO, MODIGLIANI…mais aussi RIMBAUD… ou MESSIAEN… attestent parmi d’autres de ce phénomène.
Les deux co-fondateurs d’Art De L’Extrême/ Gest’Art ont dû faire face à des formes de violence porteuses d’élimination physique; d’où le nom du mouvement.
Leur geste d’art en a été influencée, traduisant une profondeur et une spontanéité.
Cette marque indélébile est une griffe de leur production artistique.
Ceci pour la perspective individuelle.

En tant qu’acteurs sociaux, les tenants de ce courant tiennent à témoigner du monde qui se met en place à l’aube du vingt-et-unième siècle et du troisième millénaire.
Ils sont sensibles à la forte concentration qui opère dans le domaine économique; d’énormes entreprises gérées par des technobureaucraties dans des tours dignes de l’ancienne Babel, évacuent brutalement des milliers de leurs serviteurs sans autre préavis que celui d’une insuffisance du taux de profit.
Pris dans l’agglutinement de la densité de population dans certaines mégapoles, où la respiration devient parfois difficile, ils ne peuvent que constater l’affaiblissement du lien social à force de « segmentation » et d’ »atomisation ».
Tout ceci dans un contexte de marchandisation croissante à vocation planétaire, plus connu sous le nom de Mondialisation, processus qui veut essayer de réduire les Périphéries au rang d’indiens d’Amérique.

EXTREME, dites-vous ?

Un GEST’ART s’impose-t-il ?

[Initié à Saint Germain des Prés/ face à l’École d’’architecture fin 2 000, rédigé à Ajaccio- Aria Marina début 2 001].


NOUVELLES REPRESENTATIONS

« La Mer Depuis La verdure », photo formacolor.

L’écriture d’un texte fondamental me fascine, qui pour ma part s’écrit au jour le jour et au fil de l’eau, si possible dans un lieu naturel calme et serein; aussi, j’ai toujours aimé à me pencher sur ce que d’autres ont rédigé, le meilleur comme le pire; pour prendre un exemple controversé, lors d’une discussion estudiantine à propos de « Mein Kampf », j’avais pris le parti du lire là où d’autres étudiants proposaient du « fuir »: après avoir regardé de près ce brûlot, je n’y trouvai que des théories abracadabrantesques…et sans aucun intérêt !!! c’est aussi une manière de se confronter.

Extrait du manifeste pour nouvelles représentations »

Tu vois bien que le monde a changé, que bien des choses se sont modifiées, et qu’en arrière tu ne pourras revenir puisque tu ne peux reculer mais seulement décrypter le Passé.
L’Histoire, ces moments de Présent qui mis bout à bout deviennent du Passé, et qui empilés sur la durée décrivent le- passage- et- la- vie- des- humains- sur- la- planète- terre- leurs- conquêtes- et-leurs- guerres a été caractérisée ces dernières années par l’émergence de La Mondialisation, qui traduite dans les diverses langues dit partout la foi faisant loi de l’Echange généralisé devenu planétaire (et son corollaire l’’Interdépendance):
– de capital-circulation plus rapide de la monnaie et d’’actifs reflétant une plus grande liquidité,
– données informationnelles, images et autres rituels,
– de marchandises avec d’énormes porte- conteneurs et autres transbordeurs- transporteurs,
– sans oublier la- valse- des- nombreux voyageurs- allant- visiter- les- quatre- coins- de- la- terre !

Au dialogue Nord Sud cher à GANDHI s’est substituée la vision de Voltaire dans Le Mondain : « La superflue chose très nécessaire / a réuni l’un et l’autre hémisphère ».
Tandis que sur le front Est- Ouest, l’écroulement tel un château de cartes du monde dit « à économie centralement planifiée », a permis une expansion sans précédent du Capitalisme (entends par là du monde de l’Offre- Demande et de son financement/solvabilité) dans la dernière décennie du siècle passé (« on demande » est devenu un slogan); émergeait simultanément une prise de conscience religieuse du troisième monothéisme en date, qui allait se compter, s’exprimer et parfois faire opposition à ce qui pour lui représente «Le Grand Satan ». Ceci, comme à l’opposé de la profusion de la marchandise, a commencé, rappelles-t-en, par un simple tapis de prière d’un imam exilé à Neauphle- Le- Château avant que de balayer un Shah de Perse et de Persépolis qui venait d’offrir à tout ce qui compte sur la planète de somptueuses fêtes, par-delà les oppositions politiques et la misère d’une partie du peuple: la foule avançait comme un seul homme place centrale de Téhéran, était-il écrit dans les gazettes, malgré les tirs nourris des mitrailleuses. Quelle leçon de Politique, administrée par des masses cimentées par un commun ressenti, que l’on nomme une révolution !
Voici pourquoi « Pour NOUVELLES REPRÉSENTATIONS ».

(Atelier FORMACOLOR©2008 tous droits réservés)


HOMO GLOBALIS

Elle coure, elle coure….pour qui a comme moi un compte à rebours dans la tête…cela fera bientôt cinq ans que j’ai associé des reproductions de mes œuvres avec du texte, pour ce blog. C’est ce process que j’ai voulu illustrer ici avec Vénus Et La Lune. En sortant cette photo (d’une oeuvre offerte à un avocat pour payer partie de ses honoraires), j’ai de suite pensé au dernier MANIFESTE Pour « L’Art De La Mondialisation -Globalisation/Art

Tu es maintenant, bipède relevé sur tes pattes arrières selon les uns, ou, créature divine selon les autres, devenu PLANÉTAIRE. Homo globalis.

A ce titre, tu pourras difficilement aller beaucoup plus loin que La Terre ! Il n’est pas sûr que l’héliosphère puisse t’accueillir ailleurs à un prix raisonnable : il faudra donc te contenter de la stratosphère. D’ailleurs, quel prix vaux-tu à l’heure de La Mondialisation, elle qui aime à compter pour tout, ayant fait de l’argent Un Reflet D’absolu ? Tu en fais rire plus d’un dans l’Espace, dont tu ne connais pas les confins…d’un Rire Sidéral.
Et s’il fallait construire une Arche De Noé, y mettra-t-on en priorité les plus fortunés, ou bien, ceux d’entre nous qui ont le plus mérité ? Contentes toi donc, pour le moment, de l’atmosphère, et, essaye de ne pas trop l’empoisonner par tes rejets si tu veux qu’elle demeure encore longtemps « respirable » et donc « vivable » : la problématique du Réchauffement Climatique (ou « Warning Warming »© selon notre terminologie) s’est maintenant invitée du voyage, qui commence à hanter tes Représentations Collectives, dorénavant mondiales ou globales. La détérioration du milieu ambiant ou biosphère est devenue un Problème Sociétal. A ce sujet, tu as davantage pollué en 1 à 2 siècles d’industrialisation continue qu’en une éternité quand ta saga a commencé. Malgré tes rêves d’Absolu, tu ne peux ignorer qu’il y a eu une genèse et qu’il y aura une fin. C’est sans doute parce que Tu Te Penses Éternel, et, Mesure De Toute Chose que la possible disparition de l’Espèce (1), ton espèce, pour cause de mutations environnementales te fait si mal ! Là aussi, et, à ce sujet, tu ferais bien de relire l’histoire des dinosaures, et, d’en tirer une morale : même le « Tyrannosaurus Rex », espèce prédatrice et puissante s’il en fut, n’a pu survivre à un changement climatique !

Mais, d’autres facteurs, par-delà l’aléa propre à toute vie sur terre, peuvent aussi menacer ta marche en avant, du moins la contrarier : lorsque LÉconomie piétine, que certains commencent à manquer de tout tandis que des richesses inouïes ont été accumulées comme jamais auparavant dans un contexte technologique sans précédent, alors il peut y avoir des troubles ou la guerre ? (2). D’ailleurs, bien du monde commence à prendre conscience des Injustices et Inégalités Monstrueuses jetées sur la place publique du village planétaire, relayées par des moyens de communication de masse divers et variés, influents et de plus en plus imagés. L’interdépendance, elle est, en premier lieu, celle de La Communication, en Interconnexion. Croire ou faire accroire au plus grand nombre que les dirigeants des Nouveaux Conglomérats© (3), ces concentrations extraordinaires issues des fusions- acquisitions, sont avec leurs actionnaires, quelques tyrans, et, des États subsidiaires les maîtres du monde sera de plus en plus difficile puisque ce partage léonin (4) empêche ou freine La Croissance et Le Développement, ces « moteurs » qui commencent sérieusement à manquer de carburant… . Ce ne sont pas tes politiques monétaires qui empêcheront le « crash » ! « Insurgez-vous ! », pourrait bien être le prochain mot d’ordre !!!

Tu ne t’es jamais senti aussi fort, et, voici que, devant des problématiques essentielles tu chancelles (5). C’est là tout ton paradoxe. Il te faudra repenser Le Sociétal, avant que ça (ne) tourne mal.

(Atelier FORMACOLOR,©Été 2013)

(1) Cf. « Requiem Pour Une Espèce », œœuvre emblématique du début du millénaire, appartenant à la prestigieuse Série- Manifeste « Pour ART DE L’EXTRÊME/GEST’ART » (huile sur toile, 55 x 33 cm).

(2) « Rébellion », technique mixte avec peinture industrielle, sur toile (réalisation printemps 2008).

(3) « Sous Le Soleil Du Pouvoir », essai plastique sur les « nouveaux maîtres du monde », huile sur toile, 55 x33 cm, appartenant à la prestigieuse Série Manifeste « Pour ART DE L’EXTREME / GEST’ART ».

(4) « Le Pacte Léonin De La Mondialisation », huile sur fond d’encre, 100 x 100 cm (réalisé dans le cadre de « Pour NOUVELLES REPRÉSENTATIONS »)

(5) « L’Homme Chancelant », huile sur toile, essai plastique sur « L’Hyper Modernité ».