La Mouvance

POUR NOUVELLES REPRESENTATIONS

« LA MOUVANCE »…
Chacun sait combien il est malaisé de réunir des artistes, individualités par excellence ! Aussi, nous savions par avance, en 2008, qu’en tentant pareil exercice nous serions confrontés d’entrée à des perspectives différentes, des buts divers…bref à des divergences.
Ce fut le cas.
Le but était pourtant louable, qui souhaitait mettre en place un corpus plastique et autre (poésie, littérature…) face à un phénomène qui prenait beaucoup d’importance dans l’esprit de chacun et dont on ne pourrait plus faire fi à l’à-venir : LA MONDIALISATION.

C’est par ce terme générique, qui a repris le flambeau de « Pour ART DE L’EXTREME / GEST’ART » (mouvement initié à Paris Saint Germain Des Prés en 2000/2001) qu’en 2008 il y eut tentative de créer un nouveau mouvement.
Les mots, dans l’Art comme ailleurs, ne sont jamais le fruit du Hasard… !
Si « Pour ART DE L’EXTREME/GEST’ART » avait signé la mise en place du nouveau monde, autour du concept de Mondialisation, au tournant du siècle et du millénaire, qualifiant le phénomène de « marchandisation croissante à vocation planétaire » -ce qu’elle est essentiellement- , il nous a paru clair que la structuration

Le pacte Léonin de la mondialisation

Il a paru à ses auteurs que les disparités croissantes, signant une inégalité sans précédent entre des masses populaires en voie de paupérisation et une minorité de privilèges pouvait être symbolisé par la notion de pacte Léonin. Ce dernier est caractéristique d’un contrat social disproportionné qui laisse présager une rupture et dans le rapport citoyen au pouvoir et dans la répartition mondiale des richesses.